Stéphane Verhaeghe

"La vie des autres"

Designer reconnu dans le monde entier, Stéphane Verhaeghe  a participé aux expositions d’art contemporain les plus célèbres. En 2011, il a été finaliste de la prestigieuse Biennale de Venise.

Rencontre avec un Orléanais trop discret.

Il y a des artistes dont on reconnaît le talent des années plus tard. Non que l’époque les refuse, mais parce qu’ils se refusent à elle.

Les artistes ne sont pas des « filles faciles ». Ils ont leur orgueil et leur indépendance. Leur talent ne se loue pas, il s’apprivoise. Stéphane Verhaeghe est de ceux-là.

Homme de passion, habité par la rage de « faire », il est un créateur sans peur et sans reproche qui compose, baïonnette au crayon, en combattant son ennemi juré : le conformisme :

« Je ne suis pas un copiste mais un imagiste ! » sourit celui qui a lâché l’architecture du génie civile pour le design et la peinture académique pour la composition photographique.

A « décoration intérieure », Stéphane Verhaeghe préfère les mots « mise en scène ». Normal quand on a eu une mère costumière de théâtre :

« J’imagine, je crée des images que je transpose ensuite sur des objets, des tissus, du mobilier. J’aime le jeu des équilibres, des perspectives et des couleurs. »

Dany Continsouzas

"L'appel à la forêt"

Sculpteur animalier de renommée internationale, Dany Continsouzas exerce son art à Sandillon, aux portes de la Sologne. Une région qui l’inspire et qui nourrit une œuvre saluée par de célèbres collectionneurs.

Son atelier tient de l’alchimiste ou du mécanicien. Fioles, poudres, pigments chimiques, lunettes à souder, disqueuse, scie à métaux et casque antibruit se côtoient pour assouvir l’inspiration de cet artiste aux mains d’argent.

Avec la patience infinie du chasseur embusqué ou du pêcheur à l’affût, Dany patine, poli, abrase, affine pendant des heures, des œuvres plus belles que nature.

Elles sont plus de 300 : truite bondissant d’une rivière, envol effrayé de bécasses, sangliers lancés à pleine vitesse, loutre bedonnante à fleur d’eau, chevreuils aux aguets, chiens reniflant… Tout un monde merveilleux de bronze en mouvement.

Chacune de ces pièces sont des moments uniques et rares, des instantanés que l’artiste a surpris au fond des bois et mémorisés à jamais.

Là où les autres ne voient rien, Dany lui, observe, assiste. Comme si la nature acceptait qu’il la regarde dans son intimité. De retour dans son « laboratoire », ses mains restituent l’éphémère, le grave dans le bronze.

La dernier chef d’oeuvre signé Marie-Joëlle CÉDAT

Le dernier chef d'oeuvre signé Marie-Joëlle CÉDAT

Certains ont peut-être déjà eu la chance de la voir…

Pour ceux qui ne seraient au courant, Marie-Joëlle CÉDAT (peintre animalière) vient de réaliser une magnifique fresque murale sur le thème de la Sologne d’une surface de 32 mètres de long sur 4,5 mètres de haut… Quelle performance !

Cette oeuvre d’art a été commandé par la municipalité de Lamotte-Beuvron et se situe sur l’Avenue Napoléon III, à la sortie sud de Lamotte-Beuvron en direction de l’A71, sous le pont de chemine de fer.

On vous laisse contempler son travail de titan !